L'ÉTÉ ET MON ALLERGIE AU SOLEIL

samedi 24 juin 2017



Hello vous !


Et oui, non contente d'être une blonde à la peau pâle qui choppe des coups de soleil plus qu'elle ne bronze, il a aussi fallut que je sois allergique au soleil. Autant vous dire que quand l'été et le soleil débarquent, c'est toute une organisation pour éviter que je ne ressemble à une écrevisse au bout de 20min.


L'allergie au soleil, c'est quoi ? 


Alors je vous rassure tout de suite, les personnes atteintes d'allergie solaire ne se mettent pas à fondre ou à se consumer tels des vampire dès qu'ils sont au soleil (je sais, j'ai trop regardé The Vampire Diaries...).
L'allergie au soleil se manifeste plutôt sous forme d'éruption de boutons et de rougeurs, qui provoquent de fortes démangeaisons lors d'une exposition prolongée, en plein soleil, quand ça "tape" comme on dit (et ce même avec une crème solaire d'indice de protection élevé...).
Dieu merci, cet immondice épargne la plupart du temps le visage, mais s'étend surtout sur le décolleté, les épaules et les membres (bras et jambes).
Il faut savoir que l'allergie au soleil touche environ 10% de la population, dont 90% de femmes (Youpi...). Sachez aussi que si vous avez des antécédents dans votre famille, vous êtes d'autant plus susceptible de développer cette maladie. Mais ce n'est pas une obligation : ma mamie était également allergique au soleil plus jeune, mais ma maman ne l'a à ce jour jamais été.


Ma situation


J'ai pour la première fois développé mon allergie au soleil il y a 6 ans, lors d'un séjour aux Canaries en mai 2011, alors que je n'avais encore que 14 ans (les allergies au soleils sont très peu fréquentes chez les enfants et adolescents).
Dès le deuxième jour de vacances, des plaques rouges sont apparues sur mon décolleté, et me démangeaient horriblement. Craignant (et à juste titre) une allergie au soleil, ma mère m'avait donc conseillé de ne plus m'exposer autant au soleil, même badigeonnée de crème (il faut savoir qu'avec ma peau sensible, je met TOUJOURS de l'indice 50+), ou d'au moins porter un t-shirt (je vous raconte pas la sexytude des marques de bronzage...).
J'ai donc passé mon séjour à me cacher du soleil...




Mes solutions


En rentrant, nous sommes allées chez une dermatologue, afin de connaitre les solutions possibles pour soigner cette allergie. Elle m'a répondu qu'il n'existait pas de réel traitement et qu'il fallait attendre que ça passe tout seul un jour (super...). 
Cependant, elle m'a tout de même conseillé de préparer ma peau au soleil, grâce à des compléments alimentaires (type Oenobiol ou Doriance) que je prend en traitement préventif. Je débute donc la cure 1 mois avant l'exposition intensive au soleil (donc 1 mois avant de partir en vacances) et la continue durant toute la durée de l'exposition (soit pendant mes vacances).


En parallèle, j'applique systématiquement de la crème solaire indice 50+ sur le corps et le visage lorsque je m'expose au soleil (même si ce n'est que pour une promenade), et de l'après solaire le soir.



J'espère que ce court article vous aura plu, ou au moins appris quelque chose ! Si c'est le cas, n'hésitez pas à cliquer sur le petit ♥︎ !
Dites-moi si vous aussi vous êtes allergiques au soleil ou si vous connaissez quelqu'un qui l'est (histoire que je me sente moins seule haha), et comment vous gérez ça !

Your sweet words :

  1. Je rejoins la team des allergiques au soleil pour la première fois cette année Yoohooo ...
    Alors moi en fait, quand je m'expose trop longtemps j'ai des petits boutons qui apparaissent au niveau des bras et du décolleté et qui disparaissent au bout de quelques heures mais c'est affreux la démangeaison...
    Depuis toujours je mets de la crème 50+ à chaque exposition au soleil mais c'est la 1ère fois que je fais une allergie au soleil.
    Te voilà rassurée tu n'es pas la seule :p
    En tout cas merci pour cet article, désormais je penserais aux compléments alimentaires pour préparer ma peau :)
    Des bisous

    RépondreSupprimer
  2. J'ai moi aussi été allergique au soleil étant jeune et eu à combattre ce fameux "erythème solaire"! je pense que la préparation de la peau avec les vitamines adéquates que tu cites est primordiale. Moi j'utilisais Nicobion qui a très bien marché l'année où je suis partie en vacances sur un bateau avec très peu de moyens d'échapper à l'exposition, si ce n'est de descendre en cabine où généralement tu es malade au bout de 10 secondes, ou crever de chaud avec le t-shirt manches longues et la serviette de plage sur les jambes...Phytobronz marchait bien aussi; mais la bonne bonne nouvelle, surtout sachant que l'on a des gênes communs, c'est que cette allergie m'est passée après 30 ans...Patience, encore quelques années à souffrir! Récemment une pharmacienne des Bouches du Rhone m'a parlé d'une nouvelle crème solaire Bioderma Photoderm LEB, spécifique pour les personnes à peau allergique, car elle offre une grande protextion contre les UVA mais ne bloque pas complètement les UVB, ce qui permet de préparer doucement la peau au soleil. gros bisous et bon courage!

    RépondreSupprimer